jeudi 17 octobre 2013

David contre Goliath ... ou comment se protéger face aux autres ...



J'avais envie de vous faire rêver avec de jolis mots pour vous expliquer le nouvel horizon de Deux Coquelicots ... mais la réalité est loin d'être idyllique et pourra servir à plus d'un entrepreneur peut-être.

Un ton peu courant par ici donc ... Mais cette fois-ci, David n'a pas envie de défier quiconque car l'enjeu est bien gros.

Je suis assez discrète sur moi, et encore plus sur l'existence de la boutique Deux Coquelicots qui existe depuis le début de l'année.

Dans le précédent post, je vous parlais d'horizons lointains et de grandeur ... Oui, car il s'agit bien de ça : se projeter loin et voir grand.

Au début de l'aventure Deux Coquelicots, il s'agissait de montrer mes créations pour mes enfants et celles réalisées pour mon entourage, en attendant un jour de passer à la vitesse supérieure. Petit à petit, les ventes se sont succédées, de nouvelles créations, mon entourage et mes amies m'ont encouragés. Deux Coquelicots avait pris un nouvel élan.

Tant de points à voir, la vie de créateur est un long parcours pas tranquille du tout. Se faire connaître, communiquer, créer une charte graphique, photographier, produire, coder ... Deux Coquelicots avance, à son rythme car il faut bien faire, tout assumer, apprendre, et ne pas oublier non plus sa famille ...

Depuis, Deux Coquelicots :
  1. a une boutique en ligne qui présente bien (avis extérieur et non le mien !)
  2. a une communication institutionnelle, écrite par une pro de la communication qui a tout de suite compris son univers et a trouvé les si jolis mots pour le décrire
  3. a de jolies photos de présentation, prises par une photographe professionnelle (les miennes sont beaucoup moins jolies ...)
  4. commence à être distribué par des boutiques, ici dans ma ville ... 
Ces quelques mois ont été consacrés à un travail de fond donc. Pas de coutures montrées sur ce blog, pas eu le temps de coudre, ni pour mes enfants, ni pour les autres, encore moins pour la nouvelle saison ! Je crois avoir perdu beaucoup de visiteurs, peu sont restés. Merci aux fidèles !

Et il a fallu se protéger. Protéger ses créations, protéger sa marque, maintenant que je vois loin. Le nom "Deux Coquelicots" n'existait nulle part ailleurs au début de l'aventure, je m'en étais assurée. Seulement voilà, un site de vente en ligne a décidé de déposer sa marque cette année, alors qu'elle existe depuis 11 ans ! Phonétiquement identique, vendant en partie sur le même secteur que moi, et surtout appartenant à un grand groupe industriel, mes chances d'exister juridiquement étaient faibles, d'être attaquée en justice très fortes. Le choix ne fut pas long à prendre, et donc, sur les conseils de ma belle-soeur avocate spécialisée en propriété intellectuelle, il fallait changer de nom.

Un bel ouragan par ici ... Mais difficile de quitter mes petits coquelicots.

Mille Coquelicots est né ... mais rien ne change !


5 commentaires:

  1. Rien ne change en effet...
    Bravo pour ce parcours, ce beau parcours

    Longue & Belle vie à Mille Coquelicots !!!

    RépondreSupprimer
  2. bravo bravo on te suit toujours continue ! mille bisous

    RépondreSupprimer
  3. Maintenant mille coquelicots est prêt pour le grand saut !!!

    RépondreSupprimer
  4. mille bons voeux pour la poursuite de cette aventure extra !! bravo pour ce joli nom, il n'y a en effet plus seulement deux beaux coquelicots concernés par tes jolies créas

    RépondreSupprimer